AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 appel de la nature, l'hirspute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
VERRES : 53
DEPUIS LE : 09/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: appel de la nature, l'hirspute   Dim 12 Juil - 1:00


C'est juste au bout du chemin à gauche, vous ne pouvez pas rater votre emplacement, qu'elle t'avait gentiment indiqué. Putain de garce! T'avais suivi ses consignes à la lettre et plutôt que de te retrouver au camp hawaïen où ta tente attendait d'être montée, tes pieds se retrouvaient à s'enfoncer peu à peu dans le sable. Il était doux ce sable. Quelle étrange sensation apaisante. Elle avait eu un coup de chance la meuf de l'accueil. Sans ce petit coin de paradis, t'aurais fait demi tour pour lui pousser une gueulante. Parce qu'en attendant, même si t'étais à la plage, t'en restais pas moins paumée. Le séjour commençait déjà bien. « Bordel! » Pouffais-tu presque enragée de la situation. Puis tu te laissais glisser de manière à ce que tes fesses rentrent en contact avec les grains. Pas besoin de se prendre la tête si tôt. Souffle un coup et ça ira mieux après. De toute manière, maintenant que tu étais à la plage, autant en profiter. Tu regardais vite fait aux alentours et une folle envie de te baigner nue te traversait. Trop de monde par ici seulement. Alors tu te levais et longeais la plage jusqu'à arriver à un petit coin rocheux. Tu l'escaladais sans crainte pour terminer époustouflée du spectacle qui s'offrait à toi. Une creek où pas une âme ne traînait, non. C'était l'endroit parfait. Le bout de plage était vide et magnifique. Ni une, ni deux, tu enlevais tes vêtements et plongeais dans l'eau fraîche pour terminer par t'étaler sur la plage sans remarquer qu'une demoiselle venait de faire son apparition, probablement avec la même idée que toi.



    " elle danse dans le regard de l'homme comme une étoile perdue dans l'obscurité " - manon, l'étoile


Dernière édition par Audren L'Epicurienne le Mer 15 Juil - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
VERRES : 31
DEPUIS LE : 11/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: appel de la nature, l'hirspute   Mar 14 Juil - 15:29


Se balader, errer sans but et puis trouver. Trouver ce petit coin de paradis, juste là, derrière ces arbres, derrière cette minuscule forêt, une plage. Sous tes yeux se dessine un paradis, tu sais pas trop si c'est une creek ou bien si c'est une plage privée, acheté par un riche politicien ou bien un homme d'affaire. Petit coin de paradis que tu n'a pas envie de polluer, petit coin que tu ne veux pas abîmer. Alors tu t'assoie là, près d'un arbre, cachée dans l'ombre et tu regarde silencieusement ce doux spectacle. Personne, personne jusqu'à ce qu'une tête blonde approche. Un ange. Toi, t'appelle ça un ange. Un ange bientôt dévêtue sur ce sable fin. Un petit sourire en coin naît sur tes lèvres et tu te lèves, approchant. à chaque ange un petit démon, n'est-ce pas ? Elle s'étale sur la plage, et toi t'approche, souriante, presque pas assez. "J'ai eu la même idée, sauf que j'ai pas osé." mensonge. Ton idée était de rester caché sous les arbres. "Elle est bonne ?" l'eau, évidemment.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
VERRES : 53
DEPUIS LE : 09/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: appel de la nature, l'hirspute   Jeu 16 Juil - 9:31


L'eau transparent était délicieuse. Sans même hésiter, tu y avais plongé ton corps dénudé. Ce contact avait pour conséquence de te rafraîchir. Il fallait avouer que la température montait vite dans les environs et que dans ta petite Belgique tu n'étais pas vraiment habiter à tant de chaleur. Moins t'avais de vêtements et mieux tu te portais dans des endroits pareils. Après avoir barboter quelques longues minutes, tu avais rejoins la plage encore émerveillée de l'endroit qui s'offrait à toi. Tu avais juste envie de gueuler un bon coup, "LIBERTEEEE", mais tu te retenais de peur que tu attise une foule. Et la foule.. Oh non, tu haïssais ça quand tu ne désirais qu'une chose, être seule au monde. Toute forme de colère qui régnait en tout, avait disparu. le calme était revenu et un fin sourire se dessinais le long de te lèvres. « J'ai eu la même idée, sauf que j'ai pas osé. », une voix inconnue, un sursaut, une peur bleue. Voila ce que ses paroles avait comme effet sur toi. D'un bon, tu te relevais pour scruter cette demoiselle au charme fou. Tu cherchais aussi une manière de calmer les battements fou de ton coeur. « Elle est bonne? », continuait-elle en attendant probablement une réponse de ta part. Hélas, rien ne voulait sortir de ta bouche, encore trop surprise de son apparition soudaine. T'en avais même oublié ton corps nu alors que tu dandinais presque debout face à elle. Revenant à la réalité, sa première phrase venait de percuter. Merde, t'es à poil meuf! « Ah euhh... » Un tantinet gênée, tu ne savais pas vraiment comme lui répondre ni où te mettre. « Tu devrais la goutter, elle est douce. » Un petit sourire pour te décomplexer de la situation et tout de suite ça allait mieux. Ou presque, « Il ne faut pas hésiter à oser, regarde, avec moi dans pareille tenue, on pourrait se croire à une plage de nudistes. » Tu soulignais ta nudité et laissais échapper un léger rire, te sentant un peu plus à l'aise.



    " elle danse dans le regard de l'homme comme une étoile perdue dans l'obscurité " - manon, l'étoile
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: appel de la nature, l'hirspute   

Revenir en haut Aller en bas
 

appel de la nature, l'hirspute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Saillie ] L'appel de la nature
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Summer Paradise ::  :: let's go to the beach, each :: beach-