AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: PAS TROP TROP
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 129
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   Sam 4 Juil - 17:21

De l'alcool. T'avais besoin d'alcool, et à l'épicerie c'était beaucoup trop cher. T'avais besoin d'alcool, parce que ces temps-ci, tu ressentais vachement le besoin de bousiller ton foie. Tu cherchais même plus d'apéros, t'invitais plus personne à se mettre torchon chiffon carpette dans ta tente. Tu continuais tout de même à zbeuler à n'importe quelle fête. T'étais pas "déprimé", tu continuais toujours de sourire, de lancer des vannes à tout va. Mais t'avais plus la même énergie qu'à ton arrivée.
Et lorsque t'as enfin trouvé le rayon "alcool", et que tu t'apprêtes à y mettre les deux pieds, tu bouscules avec une telle force une fille. Tu te confonds en excuses, tu ramasses le reste de tes courses qui s'étalait déjà sur le sol, et tu tombes sur un papier rigide, une carte d'identité, sûrement. Tu lis: Astrid et tu regardes la photo. Tu te lèves rapidement, et tu croises ses prunelles, à elle. T'as comme l'impression de lui en vouloir d'être partie si vite. Et pourtant, y a pas que la rage qui s'anime dans ton cerveau, y a un autre truc dans la partie Arthur's feelings. Un truc qui t'écrase le cœur à chaque fois que t'essaies de prendre une respiration. Tu lui barres le chemin, elle partira pas, cette fois. Astrid, hein? T'as la voix plein de rancœur. Pourquoi elle t'a laissé tout seul, toi et tes sentiments? Pourquoi elle est partie la dernière fois, comme une voleuse (voleuse de cœur). Tu te souviens de moi, Astrid? Tu prononces son prénom comme si c'était une arme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: Ouiiiiiii
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 337
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   Sam 4 Juil - 21:19

Aujourd'hui, j'ai décidé de faire une petite escapade en ville, faire un peu de shopping peut-être. Je suis toute seule parce que j'ai croisé personne mais ça va me faire du bien une petite après-midi solitaire, depuis que je suis à Cancun je suis tout le temps entourée d'un essaim d'abeilles (#QueenBee). Je me suis achetée une super petite robe blanche puis je suis tombée nez à nez avec le Walmart. Acheter un peu d'alcool me ferait pas de mal, mon stock commence à être sévèrement entamé et j'aime pas en manquer. Puis bon comme c'est hors de prix au camping, autant en profiter maintenant que je suis dehors. J'entre et je me dirige vers le rayon boissons, parce que c'est toujours là-bas qu'ils planquent l'alcool. Je commence à choisir ce que je vais prendre, rhum blanc, tequila ou les deux ? C'est à peu près à ce moment là qu'un mec me rentre dedans genre violemment. J'en fais tomber mon sac, renversant au passage la moitié de mes affaires sur le sol du magasin. Super ! Je jette vaguement un regard au mec en commençant à ranger mes affaires et au bout d'une seconde et demie, ça fait tilt. Je le connais. Je le regarde en coin discrétos. Ah merde. Là je suis pas bien. Il se relève, ma carte d'identité dans la main et croise mon regard. Astrid, hein? Tu te souviens de moi, Astrid? Waw, il a vraiment pas l'air content, on dirait même qu'il m'en veut à mort en fait. J'avale ma salive et tend la main pour lui reprendre ma carte d'identité, l'effleurant au passage. Arthur. Je lui fais simplement. Je sais pas vraiment ce que je suis censée lui dire. J'ai carrément fait la conne avec lui et j'aurais pas du. J'aurais aimé ne jamais le recroiser ou bien qu'il se souvienne de rien, ou bien que rien ne se soit passé ou encore.. J'en sais rien, juste que les choses soient moins bizarres entre nous deux. Je sais pas si je dois lui proposer un café pour qu'on s'explique - Mais s'expliquer quoi ? Omg - ou bien m'enfuir en courant. En tous cas, toi t'as pas l'air de te souvenir de moi en bien. Donc, je suis désolée, c'était pas cool ce que j'ai fait. Je me suis juste sentie mal. Et puis je pensais que tu te souviendrais de rien. Je lui avoue. J'ai l'impression de m'être déjà excusée douze fois mais que même mille suffiraient pas.




This Summer's
Gonna Hurt like a
MotherFucker
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: PAS TROP TROP
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 129
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   Sam 4 Juil - 23:16

Tu te repasses en boucle la scène de la plage. T'essaies de trouver l'erreur, la faille. Tu te revois lui dire T'es belle. c'était ça, l'erreur? Être honnête? T'aurais peut-être rien dû lui dire, juste la fermer et baiser sans sentiments. Mais t'es pas capable, Arthur. C'est comme ça. Puis tu finis par comprendre. Tu rigoles, un peu d'abord, puis ça se transforme en un rire un peu trop fort. T'as un copain, c'est ça? Tu voudrais qu'elle te réponde non. Tu veux Astrid pour toi, rien que pour toi, même si elle, elle te veut pas. T'aimerais que ce soit pas de ta faute. Tu te passes nerveusement la main sur la nuque, sur le visage, dans les cheveux. Pourquoi tu stresses, Arthur? Si Astrid cherche pas la même chose que toi, inutile d'en faire tout un plat. Tu peux te faire autant de nanas que tu veux, tu vas tout de même pas te mettre à chialer pour elle? Astrid, je sais pas c'qui t'as fait fuir la dernière fois, tes yeux se perdent dans les siens Je sais pas c'qui t'as fait peur, mais t'aurai dû... T'aurai dû rester, j'te demande pas de faire ta vie avec moi, j'te demande juste de... Tu sais même pas c'que tu veux (peut-être là, tout de suite, ses lèvres contre les tiennes). Oh, et puis merde. Tu te perds dans ce que tu dis, tu sais même pas pourquoi tu lui dis tout ça. Ca mènera à rien. Tu seras rien qu'un coup d'un soir pour elle, c'est comme ça, et ça a toujours été comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: Ouiiiiiii
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 337
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   Dim 5 Juil - 9:32

Arthur se met à rire. T'as un copain, c'est ça? Il me fait. Il a l'air nerveux, il a l'air mal. Et moi ça me fait chier, je vois bien maintenant que c'est moi qui l'ai mis dans cet état. La chose la plus sympa à faire, ce serait de lui briser le coeur maintenant, d'un coup sec, lui dire qu'y a jamais rien eu d'autre que du sexe, qu'en plus c'est un mauvais coup, qu'il a l'air d'un gamin, qu'il est pathétique et que j'ai un copain. Mais non, je peux pas faire ça, il serait encore plus mal, ça va lui gâcher ses vacances. Merde mais pourquoi est-ce que j'ai gâché ses vacances ? Bon qu'est-ce que je lui réponds moi ? J'ai un copain ou pas ? Ou alors une copine, ça le calmerait peut-être ça. J'opte pour la vérité, parce que mentir après tout c'est pas mon truc. J'ai pas de copain, Arthur. Il a ses yeux plantés dans les miens, ça me gêne un peu, j'essaie de détourner le regard mais il me lâche pas. Astrid, je sais pas c'qui t'as fait fuir la dernière fois. Je sais pas c'qui t'as fait peur, mais t'aurai dû... T'aurai dû rester, j'te demande pas de faire ta vie avec moi, j'te demande juste de... Oh, et puis merde. Là ça me fait de la peine. Lui avoir fait de la peine me fait de la peine. C'est vrai que je l'avais laissé tout seul sur la plage mais je pensais qu'il retournerait à la fête, moi je m'étais tirée, j'étais rentrée à ma tente, alors il aurait pu retourner s'amuser puis tout oublier. Mais ça se passe jamais comme on voudrait, hein ? J'attrape sa main du bout des doigts bien avant de me rendre compte que c'est une mauvaise idée. Ecoute, c'était pas ta faute, c'était la mienne. Je me suis rendu compte bien trop tard de ce que je faisais, que c'était pas bien et que c'était pas ce que tu voulais. Je sais même pas quoi lui dire. "Moi j'avais prévu que tu serais juste mon plan cul et toi t'avais l'air d'avoir des sentiments du coup j'ai fuis mais c'était déjà trop tard." ? La vérité c'est cruel parfois et au fond je l'aime bien.




This Summer's
Gonna Hurt like a
MotherFucker
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: PAS TROP TROP
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 129
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   Dim 5 Juil - 13:59

Elle touche ta main du bout des doigts. T'aimerais la (re)tenir. Puis elle te sort une phrase, une de ces phrases qu'un mec sort à sa nana, une disquette, un vieux truc préparé "c'était pas de ta faute, c'était de la mienne." . Elle peut pas t'infliger ça. Elle peut pas te sortir un truc qu'on peut sortir à tout le monde. Tu souries, parce que tu peux faire que ça. Tu serres les poings. Tu te dis que c'est pas grave, que 'c'est pas de ta faute', que tant pis, y a des tas d'autres nanas dans le monde, que c'est pas cette Astrid qui va te pourrir l'été. Écoute, j'vais te laisser tranquille. T'abandonnes, tu baisses les bras, tu préfères tenter de l'oublier, ce sera mieux pour toi. J'm'excuse de t'avoir fait perdre ton temps Astrid. T'esquisses un rapide sourire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: Ouiiiiiii
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 337
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   Mar 7 Juil - 16:00

Il sourit Arthur. Un sourire sans âme, pas comme ceux qu'il faisait avant de me rencontrer, un sourire vide. Je le vois serrer les poings et je me dis qu'il a mal au fond. Écoute, j'vais te laisser tranquille. J'm'excuse de t'avoir fait perdre ton temps Astrid. J'ouvres un peu la bouche, surprise. Je comprends pas ce qu'il lui prend, je comprends pas ce qu'il veut, je sais pas ce qu'il se passe entre lui et moi mais c'est vraiment chelou. Il me refait ce sourire que j'aime pas avant de tourner les talons. Pars pas Arthur, je voudrais lui dire. Je veux pas lui faire du mal à Arthur, mais le mal est fait, déjà. Je peux plus rien faire à part le laisser tranquille. Alors je prends le rhum et la tequila et je me tire. Je rentre au camping, seule avec mes pensées.




This Summer's
Gonna Hurt like a
MotherFucker
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime : mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jessie - Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.
» Funeste adage que celui des ailes de la perdition [pv Ever Alice Redbird - Yukiji Harséïs - Aoyuki Tatsuki]
» Parce qu'on cherche tous à s'améliorer
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Fer à repasser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Summer Paradise ::  :: Corbeille :: summer 2015 :: RPs-