AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 souvenirs du passé ›› le koala.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: souvenirs du passé ›› le koala.    Jeu 25 Juin - 20:13

La plage, c'est cool. Pendant un temps. L'eau de mer qui nous rappe la peau, qui nous la fragilise et qui nous la rend toute sèche, c'est quand même pas très glamour. Alors cette fois-là, j'opte pour la piscine pendant que certains de mes potes partent pour la plage. Sûrement pour essayer d'impression les nanas en faisant de la planche à voile, ou en faisant du surf, ou que sais-je encore. J'attrape le peu de trucs dont j'ai besoin et ça se limite à un comics qui traîne sur mon lit que je n'ai même pas songé à refaire. Tant pis, ça attendra mon retour, l'envie de me mettre sur un transat ou simplement de rencontrer de nouveaux faciès est bien trop fort pour perdre une poignée de secondes à remettre des draps correctement. Il y a énormément de piscines, c'est un centre aquatique dont l'immensité m'épate depuis mon arrivée. La bande dessinée en main, que je protège en évitant de la mettre du côté du bord des piscines pour pas qu'un imbécile l'éclabousse, j'observe les alentours pour trouver un endroit où je pourrais me poser. Ou du moins, poser ma bd. J'compte bien faire trempette avant de m'exposer au soleil à rester immobile. J'pose donc l'ouvrage sur le premier transat que je vois, un peu éloigné du bord parce qu'on sait jamais. Mais pas trop quand même, je veux garder un œil sur mon précieux. Chose faite, j'accours vers le trou d'eau, alors que c'est bien écrit qu'il ne faut pas courir. Mais moi et les règles... 'fin, vous voyez, on n'est pas dans l'entente la plus totale. Alors, sans même réfléchir, je fais la bombe sans même regarder si y a des gens à côté que je risque de faire flipper... Tant pis !


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
VERRES : 65
DEPUIS LE : 25/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Ven 26 Juin - 0:20

Jenna sorti la tête de son tipi afin d’évaluer la température. À quoi s’attendait-elle? Voir de la pluie tomber aurait été surprenant. Plus que surprenant. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle elle avait chiosi de venir à Cancun, pour pouvoir profiter du soleil. Pour fuir les températures australiennes qui allaient à la baisse. Un sourire aux lèvres, elle rentra à nouveau dans son logis. S’emparant d’un maillot, d’un t-shirt et d’une pair de shorts, elle quitta son tipi pour se rendre dans les vestiaires. Elle troqua ses pantalons de pyjama et  son t-shirt pour son son maillot de Capitaine America, son préféré, et enfila son grand chandail blanc et ses shorts noires avant de retourner à son tipi. Elle rangea ses vêtements dans son sac et s’empara d’une serviette avant de prendre le chemin qui la mènerait à la piscine. Une fois arrivé, elle se dirigea vers l’un des transats qui se trouvait au bord de la piscine et y posa ses affaires avant d’enlever son short. À peine venait-elle de se retourner pour entrer dans la piscine qu’elle se fit arroser par un mec qui croyait que faire une bombe serait amusant. « Non, mais ça va pas? » s’exclama-t-elle en fronçant les sourcils et levant les bras en l’air. Elle savait qu’elle allait être toute trempe dans quelques minutes, mais elle espérait y aller à son rythme, entrer dans l’eau tranquillement, comme elle le faisait toujours. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant l’homme une fois que sa tête sortit de l’eau. Elle s’approcha de la piscine avant de se laisser glisser dans l’eau. Oui, d’aussi près, il n’y avait pas de doute. Des années avaient passé depuis qu’elle l’avait vu, mais elle n’en doutait pas. Bellamy?! Toujours aussi chiant celui-là.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Ven 26 Juin - 18:32

Parfois, j'ai cette allure d'enfant. Un enfant dans un corps d'adulte que j'expose sans grand problème. En étant gogo danseur à mes heures perdues, et surtout pour gagner ma vie pendant que mes parents veulent m'apprendre à être indépendant, montrer chaque parcelle de ma silhouette ne me gêne pas réellement. Alors que certains hommes sont au même niveau que les nanas, se regardant inlassablement pour se dire qu'ils ont un peu trop de graisse par-ci par-là, moi... Bah, je m'en fous un peu, pour être honnête. Peut-être parce que je sais que je suis pas si mal ? C'est pas que j'ai la grosse tête, ni les chevilles qui enflent, mais on me l'a tellement dit au club que j'ai commencé à assimiler ça comme un fait véridique. Quelques étirements, je cours vers le bord, je saute sans même observer s'il y a de potentiels victimes aux alentours. Peu de temps après, je ressors la tête de l'eau en passant mes paumes sur mon faciès, puis remontant jusqu'à mes cheveux que je plaque en arrière. « Non, mais ça va pas ? » Je n'y prête pas attention, pensant sûrement que cette interrogation ne me vise en aucune façon. Je me frotte le front en poussant un soupir. Je fais bouger mes omoplates comme si je me préparais à faire des longueurs, et c'est ce que je compte bien faire. « Bellamy ?! » Une voix féminine qui me rappelle quelque chose. Quelqu'un. Mais c'était il y a tellement longtemps que j'hésite à me retourner pour découvrir qui me fait fasse. Les sourcils doucement froncés, laissant apparaître ces creux au bas de mon front, je me retourne finalement pour voir la donzelle qui me fait face. C'est un regard surpris qui balaie cette intrigue que j'affichais. « ... Jenna ? » J'en suis certain. Je reconnais son visage, les traits doux et fins qu'elle arbore. Elle n'a pas vraiment changé contrairement à la touffe de cheveux et de barbes que j'porte comparativement au passé. « Putain mais, genre... Genre on habite sur le même morceau de territoire et on trouve le moyen de se croiser à l'autre bout de la planète après tant de temps ?! » Je lâche un rire franc, honnête. Parce qu'au fond, ça me plaît bien de la revoir !


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
VERRES : 65
DEPUIS LE : 25/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Sam 27 Juin - 1:32

Une grimace de douleur tordit le visage de Jenna pendant une fraction de seconde alors que son torse entrait dans l’eau. Si la plus part des cicatrices qui couvraient son ventre étaient vieilles, il n’en restait pas moins que certaines dataient de quelques semaines avant son arrivée à Cancun. C’était quelque chose qu’elle avait tant bien que mal essayé d’arrêté, mais ces derniers temps, elle était pas mal sous pression, les examens n’aidant pas à diminuer son niveau de stress. Du coup, elle avait recommencé et, si les marques étaient devenues des cicatrices, il n’en restait pas moins qu’elles étaient fraiches. Enfin, ce n’était pas important, ça ne l’était plus lorsqu’elle vit le visage de Bellamy, confirmant ce qu’elle croyait. Il avait changé, avec sa barbe et ses cheveux longs, mais ça lui allait bien. Il était toujours aussi beau. Et à l’instant ou elle entendit le son de sa voix, ce fut comme si une vague de souvenir la submergea. En ne fraction de seconde, les images défilaient dans sa tête alors qu’elle se rappelait les semaines qu’elle avait passé avec lui en grandissant. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres et elle se perdit dans ses pensées jusqu’à ce que Bellamy reprenne la parole. Le monde est petit. » Se contenta-t-elle de répondre en haussant les épaules, un petit sourire en coin se dessinant sur ses lèvres. Elle ne savait pas trop quoi dire en fait. Elle ne s’attendait définitivement pas à le revoir, mais c’était une surprise plus qu’agréable. Comment on devait agir avec quelqu’un qu’on n’avait pas vu depuis des années? Elle n’en avait aucune idée. Devaient-ils faire comme si quelques jours seulement s’étaient écoulés ou refaire les présentations? Parce qu’après tout ce temps, ils avaient tous deux changés après tout.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Dim 28 Juin - 1:08

Si j'avais su que j'allais croiser une ancienne connaissance sur les bords de piscine du centre aquatique, ici, près de Mexico, je pense que je n'y aurais pas cru. Quelle était la probabilité pour que je puisse la voir ici, alors que nous habitons, jusqu'aux dernières nouvelles, tous les deux en Australie ? Certes, à l'époque, nous n'étions pas de la même mégalopole, mais il n'empêche que peu de kilomètres nous séparaient. Le destin, ou quoique ce soit d'autre, a décidé de réunir à des kilomètres de chez eux, deux âmes qui s'étaient oubliées avec le temps.  « Le monde est petit. » Une remarque qui me fait esquisser l'ombre d'un sourire mais qui me met aussi mal à l'aise. Combien d'années sont passées depuis notre dernière rencontre ? On s'est perdu de vue dès lors qu'on est chacun rentré à l'université. Autant dire que ce n'était pas il y a si longtemps, mais qu'énormément de choses ont pu se passer entre temps. Je ne sais même pas comment réellement aborder la conversation car je ne sais pas vraiment ce que l'on est. Amis ? Connaissances ? On a l'air de deux étrangers qui viennent de se percuter. « Après tant d'années, il a dû s'en passer des choses ! » Ça sort naturellement, j'ai toujours ce sourire à la limite de la béatitude, mais je m'en fiche. J'ai des souvenirs, de bons souvenirs, qui remontent qui me mettent dans une bonne humeur. « Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu deviens quoi après tout ce temps ? »


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
VERRES : 65
DEPUIS LE : 25/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Dim 28 Juin - 5:44

Après tant d'années, il a dû s'en passer des choses ! À qui le disait-il. Les dernières années avaient été de véritables montagnes russes pour Jenna. Ouais, il s’en est passé des choses. Déclara-t-elle à demi-voix avec un petit rire qui sonnait faux à ses oreilles. Les images de son ex-mari et de sa meilleure amie lui revinrent en tête, la blessant tout autant qu’elles l’avaient fait à l’époque. Certes, elle était passé à autres choses, mais le sentiment qui l’avait envahi à ce moment ne semblait jamais réellement l’avoir quitté. Après tout, cette journée avait en quelque sorte ruiné les relations qu’elle eut avec les hommes par la suite… et avec les femmes aussi d’ailleurs. Elle avait de la difficulté à faire confiance de peur qu’on lui joue dans le dos, qu’on lui mente sans vergogne, lui disant qu’on l’aimait, qu’elle était la seule et l’unique, qu’il n’existait pas d’amie meilleure qu’elle. Et pourtant… elle était peut-être trop bonne, trop gentille, naïve même. Elle préférait voir le bon côté des gens plutôt que se concentrer sur leurs défauts. Peut-être l’avait-elle fait aveuglément à cette époque? Peu importait, elle en avait payé le prix, mais  avait tout de même su tirer une leçon de cette histoire. J’avais besoin de prendre des vacances loin de la maison, loin de tout, d’oublier un peu les études. Se contenta-elle de dire. Elle ne savait pas ce qu’ils étaient et s’ouvrir sur ses relations passées n’étaient peut-être pas la chose la plus appropriée à faire. D’ailleurs, je suis toujours à l’université. Je me suis cherché un peu, mais j’étudies en communications maintenant et je dois avouer que c’est plutôt cool. Oui, elle adorait son programme. Elle avait enfin trouvé ce qui lui plaisait, ce qui lui mettait des étoiles plein la tête et les yeux. Et je suis divorcée. Les mots étaient sortis tous seuls de sa bouche. Elle n’avait pas pensé. C’était évident parce que si elle avait su se contrôler, jamais elle ne lui aurait mentionné ce détail. Enfin, elle décida d’en rester là. S’il voulait en savoir plus, il n’aurait qu’à lui demander. Et toi, qu’est-ce que tu fais ici? Tu deviens quoi?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Lun 29 Juin - 2:44

Jenna, c'est la fille que je connais depuis des années et j'ai désormais cette impression de ne plus vraiment la reconnaître. La poignée de temps qui nous a filé sous le nez dès lors que nous nous sommes perdus de vue y est pour quelque chose, c'est certain. L'un comme l'autre, on n'a sûrement pas cherché à avoir des nouvelles de l'autre et nous avons continué nos existences comme si de rien n'était. Des études qui divergeaient et qui se différencient encore, des voies scolaires qui n'étaient pas forcément la raison du silence radio. « Ouais, il s’en est passé des choses. » Je ne sais pas quoi en penser, de cette réponse, de cette phrase, de l'intonation utilisée. Certes, la vie n'était pas toute rose, je le sais, mais j'espère tout de même pour elle qu'elle a bien vécu durant le temps où j'étais hors de son existence. Car je n'ai jamais souhaité autre chose que le bonheur d'autrui, il en est de même pour celle avec qui j'ai amicalement partagé ma vie et mes passions durant mon enfance et mon adolescence. « J’avais besoin de prendre des vacances loin de la maison, loin de tout, d’oublier un peu les études. » Je hoche la tête pour montrer que je comprends, que je compatis à ce qu'elle ressent. Enfin, c'est ce que je crois, à première vue, elle ne semble pas avoir eu une vie plus barbante que la mienne. « Et je suis divorcée. » C'est sorti si naturellement que je prends quelques instants pour assimiler ce qu'elle vient de prononcer, finissant par arquer un sourcil pour souligner l'incompréhension. Néanmoins, elle change instantanément de sujet, témoignant du fait qu'elle n'a peut-être pas envie d'en parler et qu'elle considère cela comme une faute d'avoir osé prononcer ces mots. « Et toi, qu’est-ce que tu fais ici? Tu deviens quoi? » Je lâche un soupire, comme si l'idée des vacances me fatiguaient alors que bien au contraire. J'aime cette atmosphère paradisiaque dans laquelle je suis, entouré de nouveaux individus, tout ça. « Bah écoute, je suis toujours dans mes sciences politiques. C'est un peu plus compliqué qu'auparavant étant donné que mes parents m'ont lâché dans la nature pour ce truc du « deviens indépendant mon grand ». Enfin... » Je hausse les épaules, comme si tout cela n'a pas d'importance et avouons-le, cela n'en a aucune comparativement à ce qu'elle a lâché une minute plus tôt.  « Et comme toi, j'viens pour prendre le grand air. Et c'est quoi cette histoire de divorce ? » Cash. Non, je ne passe jamais par quatre chemins lorsque quelque chose m'occupe l'esprit. « T'es pas obligée d'me raconter si c'est trop awkward, à la place, j'peux t'expliquer comment et pourquoi je suis devenu gogo danseur ! » Je lâche un rire, esquisse ce sourire honnête comme pour lui montrer que je ne la force en rien à me dire tout ce qui se trame dans sa vie.


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
VERRES : 65
DEPUIS LE : 25/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    Lun 29 Juin - 3:21

Jenna, elle est là et elle l’écoute, elle boit ses paroles. Comme elle faisait dans le temps, quand ils étaient encore proches. C’est con. C’est comme si tout ce qu’elle avait pu ressentir pour lui à une époque remonte à la surface juste en entendant le son de sa voix. Et elle s’en veut presque de n’avoir rien dit, de n’avoir rien fait alors qu’elle en avait la chance. Elle aurait pu, des dizaines de fois, faire un pas vers lui, lui tendre une perche. Quoi que ça, elle l’avait fait, mais peut-être, avait-elle été trop subtile. Sans doute en fait, parce que Jenna, elle ne se croyait à la hauteur de personne. Alors quand l’autre il lui avait dit qu’il l’aimait, elle n’a pas pu résister. Faut dire qu’elle l’aimait quand même beaucoup. Enfin, ce n’était pas important parce que ça appartenait au passé et qu’il lui était impossible de revenir en arrière. Elle sort de ses pensées pour se concentrer sur ce qu’il lui dit, elle qui fut distraite pendant une fraction de seconde. Et ça te plait toujours? Bonjour la conversation banale. On se serait presque cru à une réunion d’anciens élèves ou chacun raconte sa vie et fait semblant d’être intéressé par ce que les autres sont devenus. La seule différence ici c’est que Jenna, elle se soucie vraiment de savoir ce qui en est de Bellamy, ce à quoi il occupe ses journées. Oh, je vois. C’est vrai que ça doit compliquer les choses un peu. En fait, elle ne peut pas vraiment comprendre parce qu’elle a toujours du travailler pour vivre. Ses parents l’aidaient financièrement, mais elle a toujours du se débrouiller par ses propres moyens. C’était d’ailleurs une condition pour qu’ils l’aident à financer ses études et son appartement. Elle devait également mettre un peu du sien et se trouver un boulot. Elle a eut à apprendre assez tôt à devenir indépendante. Faut dire qu’elle avait toujours été assez mature pour son âge alors ça n’a pas vraiment été quelque chose de difficile que d’apprendre à vivre par elle-même, par ses propres moyens. Et c'est quoi cette histoire de divorce ? Elle aurait du s’y attendre, mais en son fort intérieur, elle espérait qu’il passe à autre chose, qu’il ne l’aie pas entendue. La phrase qui suit la laisse sous le choc pendant quelques secondes. Gogo danseur? Elle ne réussit pas à contenir sa surprise et les mots sortent un peu plus fort que prévu. Elle plaque ses mains sur sa bouche comme pour s’intimer de se taire. Du coup, ça la distrait un peu de la question qu’il lui avait posé au départ, mais elle  y revient finalement. Tu sais que j’ai été mariée. Ç’a duré six ans. Jusqu’au jours ou je l’ai surpris en plein ébats sur le canapé avec ma meilleure amie. Cliché à souhait. Un petit rire triste passe ses lèvres et elle baisse les yeux. Parmi les trucs qu’elle déteste aborder, il y a son divorce. Et j’ai appris qu’ils avaient une relation depuis trois ans. Elle poussa un soupire. Faut croire que j’étais aveugle. Et idiote. Elle haussa les épaules avant de lever les yeux vers Bellamy.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: souvenirs du passé ›› le koala.    

Revenir en haut Aller en bas
 

souvenirs du passé ›› le koala.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Souvenirs du passé - anecdotes familiales
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Summer Paradise ::  :: i don't care, i love it :: pools-