AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sun cream everywhere ›› la connasse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: sun cream everywhere ›› la connasse.   Mer 24 Juin - 1:22

Je fais rapidement mon lit, je remets mes draps bien en place comme ils étaient positionnés la veille. Nuit de folie que je me remémore, une femme dont le prénom m'a malheureusement déjà échappé. Néanmoins, je me rappelle de ce visage et du sourire qu'elle arborait durant toute la soirée. Partie comme une voleuse, je n'ai pas eu le temps d'en savoir plus sur elle et peut-être est-ce mieux ainsi. Pas d'attaches, pas de rapprochements sentimentaux, seulement physiques. Et pourtant, je suis loin d'être un connard avec les donzelles. Si elles commencent à s'attacher, je ne vais pas leur dire cash que j'en ai rien à faire de leur personne. Je reste assez diplomate, courtois. Mon but, c'est pas de blesser. Simplement de prendre du bon temps. J'enfile un simple short de bain et un débardeur noir avant de regarder l'heure. Faut que je me rende sur le terrain de beach volley pour la partir quotidienne, mais j'avoue qu'une flemme m'anime et que j'aimerai bien plutôt me poser, ailleurs. J'attrape le strict minimum, c'est-à-dire, rien, et je quitte finalement le mobil-home afin de diriger mes pas vers la plage. Quinze kilomètres de sables fins, j'ai les mains dans les poches et je commence à cogiter sur l'activité que je peux bien entreprendre. Mon regard observe à gauche, à droite. Puis percute la donzelle qui m'est encore inconnue. Brune, peau un peu dorée par le soleil, je la vois se débattre avec la crème solaire qu'elle essaie d'étaler sur le dos. Un sourire fend mon faciès, et sans réfléchir, je m'approche d'elle. Alors qu'elle ne me voit pas réellement, ou peut-être que si à cause de ma silhouette qui bloque les rayons du soleil et qui laisse cette ombre s'installer, j'attrape le pot de crème solaire qu'elle tient en main. Je ne dis rien, je me contente d'appuyer sur le tube, de faire sortir la crème que je mets dans une paume puis, de l'autre main, je lui fais signe de se tourner. La voilà, mon occupation de l'après-midi. Et admettons-le, cela n'allait pas être si désagréable !


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?:
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 224
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Mer 24 Juin - 10:43

Tu te réveilles tant bien que mal dans ta tente, le soleil transperce ta tente, quelle idée d’avoir voulu une tente alors que tu aurais pu avoir tout le confort que tu voulais dans un mobil home, mais à la dur ! Ta tête tourne légèrement, effectivement tu as peut-être un peu trop forcé sur le jus de pomme hier soir. Tu cherches ta montre pour regarder l’heure, il est tard, et tu veux profiter de ta journée pour aller à la plage, peaufiner ce beau bronzage que tu as commencé. Tu te lèves, passe une main dans tes cheveux pour essayer de les coiffer, mais vu ton état, c’est peine perdu. Tu attrapes ta tignasse et les attache, au moins c’est mieux. Tu mets ton maillot de bain blanc à rayure bleu marine que tu aimes tant, suivit d’une robe blanche de plage, tu te saisis de ton sac de plage, serviette, crème solaire parce que les coups de soleil ça ruine tout et tu pars en expédition vers la plage. Ce qui est bien avec le camping c’est que c’est jamais très loin. Tes lunettes de soleil noirs sur ton nez, tu marches vers la plage, saluant quelques personnes sur ton passage, oui tu les salues de loin, parce que si tu commences à taper la bise, t’es encore là demain soir. Une fois arrivée à la plage, tu cherches un coin tranquille, t’aimes pas être les uns sur les autres, enfin ça dépend dans quel contexte. Tu installes ta serviette sur le sable, tu te déshabilles, mais tu gardes ton maillot de bain encore. Tu t’assois et commences la torture de la crème solaire, un peu sur les bras, le ventre, les cuisses, et arrive le moment fatal ; le dos. Sérieusement tu n’aurais pas pu avoir des bras plus longs ? Te voilà donc dans ta galère quotidienne de vacances, impossible de mettre de la crème, et tu ne veux pas de coup de soleil. C’est alors que ton tube de crème s’envole dans les mains de quelqu’un d’autre, sans pour autant lâcher un mot, le jeune homme te fait signe de te tourner. Tu t’exécutes. Il commence à te mettre de la crème dans le dos, et tu apprécies « Ah.. Je savais pas que le camping offrait ce genre de service. » Tu marques un temps, laissant un sourire se dessinait sur ton visage. « Je sais pas combien ça va me coûter ça ! » Tu tournes légèrement la tête pour essayer de capter le regard du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Jeu 25 Juin - 2:47

Je suis le genre de mec, naturel, qui agit sans vraiment réfléchir et sans prendre conscience des actes que j'entreprends. Je fais ce qui me passe par la tête, j'agis sans aucune limite que je ne peux franchir et outrepasser. Alors que je vois cette femme qui a bien du mal à s'étaler de la crème solaire, j'arrive vers elle comme si de rien n'était et sans même lui demander quoique ce soit, comme sa permission, j'attrape le tube de crème, étale le contenu dans une de mes paumes et lui fait signe de se tourner. Elle ne me pose aucune interrogations, comme si c'était tout aussi ordinaire pour elle comme pour moi. « Ah.. Je savais pas que le camping offrait ce genre de service. » C'est un sourire béat que j'affiche alors qu'elle ne peut pas vraiment le voir. Mes mains sont posées sur ce dos qui ne demande qu'à être protégé, mains qui se baladent inconsciemment et mes yeux qui en font de même. « Je sais pas combien ça va me coûter ça ! » Cheveux bruns, nuque, omoplates, bas du dos, fessiers, les cuisses, les mollets, les... Bref, je me dois de relever la tête lorsque je l'aperçois tourner la sienne, me scrutant du regard pour essayer d'attraper mes prunelles claires. J'étire mes lèvres dans un brin de fausse innocence, mes mains continuant ces mouvements circulaires sur la peau de l'interlocutrice. « J'ai l'air d'être un employé ? » je demande, presque vexé par sa remarque précédente. Je fronce doucement mes sourcils, pas par énervement, mais c'est simplement la concentration qui se montre sur mon faciès. J'écarte les mèches de cheveux qui se collent sur le haut de son dos à cause de la crème, malgré le fait qu'ils soient attachés, repassant mes mains sur ses omoplates alors que la crème semble pourtant très bien étalée. Mais vaut mieux en être sûr plutôt que de la voir se balader avec d'énormes traces de crème dans le dos, non ? « Je comptais faire ça gratuitement, mais si t'insistes pour me payer... » Je hausse les épaules, encore avec cet air innocent et mes yeux que je plante dans son regard. Néanmoins, le sourire que j'ai aux coins des lèvres, que je fais instinctivement et dont je ne me rends pas compte, me trahit.


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?:
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 224
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Jeu 25 Juin - 14:15

Cela ne fait pas longtemps que tu es arrivée là, et à vrai dire tu n’as pas encore fait le tour de toutes les tentes et tu n’as pas rencontré encore tout le monde, mais ce n’est qu’une question de temps vu que tu es une personne très sociable et bien sûr tout le monde t’aime, sauf tes blagues qui sont très nulles. Alors que le jeune homme qui a débarqué de nulle part et qui a décidé de t’aider à t’étaler, a commencé son travail, tu avais commencé à le charrier par rapport au fait que tu ne savais pas qu’on proposait ses services, mais apparemment tu l’as vexé. « J'ai l'air d'être un employé ? » C’est comme ci son visage se fermait, mais tu n’es pas du genre à te laisser impressionner par ce genre d’attitude et tu hausses simplement les épaules. « Si c’était le cas, tu aurais été un employé sexy. » Faire du rentre dedans, pas du tout ton genre. Il étale ta crème solaire dans ton dos, sans oublier aucune partie, tu sens ses mains qui se promènent sur ton dos, et ce n’est pas si désagréable que ça. Le temps d’un instant tu fermes les yeux, avant de tourner légèrement la tête pour capter son regard « Je comptais faire ça gratuitement, mais si t'insistes pour me payer... ». Un sourire se dessine bien évidemment sur tes lèvres, et tu acquiesces, toujours souriante. « Mmmh, je vois le genre effectivement. » Tu finis par te retourner, te mettant face à lui. « Il me reste encore tout le devant à faire, tu vois le truc ? Eventuellement, si tu le fais, et si tu le fais bien, j’peux t’inviter à boire un verre ce soir. » Tu hausses les sourcils, faisant ton regard d’aguicheuse, les mains posées dans le sable, toujours ton petit sourire en coin. « Qu’est ce que t’en dis ? »


    bullshit
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... △ Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Jeu 25 Juin - 19:27

J'ai les mains qui collent à cause de la crème solaire. J'avoue que je n'en mets pas souvent. Pas à cause de l'odeur, personnellement, j'aime bien. Mais sûrement parce que ça ne me sert pas à grand chose. J'ai pas une peau qui choppe les coups de soleil à tout va, donc c'est un avantage et contrairement à la demoiselle, je n'ai jamais besoin de me tortiller sur moi-même et de jouer les contorsionniste pour pouvoir faire ma bronzette. Chose que je fais rarement, préférant me baigner ou jouer au beach-volley, ou un quelconque autre jeu de ballon. « Si c’était le cas, tu aurais été un employé sexy. » Ce genre de phrase, d'accroche, qui m'oblige à esquisser un sourire alors que mes mains continuent d'étaler le peu de crème qu'il reste à faire disparaître sous la peau. On ne reçoit jamais trop de compliments ! Alors que je lui parle de paiement, elle se retourne finalement, sans aucune crainte. Ce regard joueur qu'elle arbore, qui attrape mes prunelles claires. « Il me reste encore tout le devant à faire, tu vois le truc ? Éventuellement, si tu le fais, et si tu le fais bien, j’peux t’inviter à boire un verre ce soir. » Une invitation alléchante que je ne peux évidemment pas refuser. Qui déclinerait une telle offre ? Certainement pas moi. Ni même personne sur cette plage. Surtout devant cette donzelle. « Qu’est ce que t’en dis ? » Je me frotte les paumes comme pour essayer d'enlever les restes de crèmes qui collent à mon épiderme, alors que je sais très bien que le boulot ne fait que commencer. N'empêche, ce serait un super métier, étaleur pro de crème solaire. Sauf sur les laiderons, je m'en passerais volontiers. « Je vois, je vois... Deal. J'm'occupe de toi et de ta crème, tu t'occupes de ma consommation d'alcool pour ce soir ! » Je reprends le tube de crème solaire, me débattant rapidement avec le bouchon parce que j'ai les doigts qui glissent. « Ça fait longtemps que t'es à Cancún ? Pas souvenir de t'avoir croisé. Je m'en serais souvenu sinon ! » Je finis par sortir victorieux de la micro-bataille avec le pot de crème, j'appuie dessus pour en faire sortir le contenu et je frotte rapidement mes mains pour qu'elle s'étale sur mes paumes. Puis, j'affiche cet air presque béat, me demandant par où je devrais commencer. Le ventre. Ouais, le ventre, c'est pas mal. Va pour le ventre !


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?:
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 224
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Ven 26 Juin - 11:10

« Je vois, je vois... Deal. J'm'occupe de toi et de ta crème, tu t'occupes de ma consommation d'alcool pour ce soir ! » Ce n’est pas ton genre de faire du rentre dedans. Quo que si, c’est totalement ton genre en fait. Tu sais ce que tu veux, quand tu le veux, et quand tu le veux, tu fais tout pour l’avoir. C’est comme ça, mais uniquement pendant les vacances. Là d’où tu viens, ce n’est jamais aussi simple. Tu n’as jamais eu autant d’aventures qu’en vacances. Cela ne veut pas forcément dire qu’il n’y a que le train qui ne t’es pas passée dessus. Tu te respectes, mais bon les envies ne se contrôlent pas, et puis c’est probablement des gens que tu ne reverras pas, du moins pas dans l’immédiat. Tu acquiesces à sa réponse, tu n’attendais pas moins de lui. Qui refuserait de passer une soirée avec toi ? Enfin du moins avec une jolie jeune fille. Il reprend le tube de crème, prenant ce petit défi très à cœur, ça ne te gêne pas qu’on te touche, qu’on te tripote, mais uniquement si tu as donné ton accord. « On fait ça pour ce soir alors. » Quelle soirée tu vas encore passer, si cette fois ci tu pouvais éviter de rentrer à quatre pattes, ça serait une première. On est plus stable à quatre pattes que sur ses jambes. « Ça fait longtemps que t'es à Cancún ? Pas souvenir de t'avoir croisé. Je m'en serais souvenu sinon ! » Cette fin de phrase te fait sourire, c’est vrai que tu ne passes pas inaperçue, même si certaines personnes tentent de te faire croire le contraire. Ses mains pleines de crème, il hésite sur la partie du corps dont il va s’occuper, toujours assise, les mains plantées dans le sable, tu le laisse faire. Il s’attaque donc à ton ventre, choix très judicieux de sa part. Tu laisses alors ton nez venir renifler ses cheveux, ouais tu adores l’odeur des hommes, c’est comme ça. « Je suis arrivée y a quelques jours. Autant faire connaissance rapidement pour rattraper le temps perdu. »


    bullshit
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... △ Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Ven 26 Juin - 22:11

Elle n'a pas l'air timide, ni même réservé. Rares sont les fois où je m'immisce sans gêne dans l'espace personnel des autres pour m'imposer et pourtant quand je le fais, on ne me rejette pas vraiment. Comme cette fois, avec la crème solaire. Personnellement, ça ne me dérange pas. Je me sens utile, et je ne vais pas mentir, il faut être honnête, la situation ne me déplaît pas tant que ça. Voire, pas du tout. Au début, je pensais simplement étaler ça vite fait bien fait, puis repartir comme si de rien n'était afin de continuer ma route sur la plage. Mais nop. « On fait ça pour ce soir alors. » Et pour le coup, ma soirée est déjà prévue sans même avoir à organiser quoique ce soit, bon combo ! Je lui demande si ça fait longtemps qu'elle est ici, à Cancún, curieux de voir si j'ai à faire à une nouvelle tête ou si c'est déjà une habituée. Mes mains continuent de masser son ventre, d'étaler la crème, d'en remettre une couche. Ce serait con qu'elle se prenne des coups de soleil, quand même. « Je suis arrivée y a quelques jours. Autant faire connaissance rapidement pour rattraper le temps perdu. » Je souris à cette dernière remarque, mais elle ne le voit sûrement pas car j'ai la tête baissée vers l'endroit que mes mains occupent. Mes yeux remontent, passent par le buste, la poitrine aussi, faut bien en profiter comme on peut, puis je décide de relever entièrement la tête. Proximité qui ne m'affole pas tant que ça, je sais quand même garder mes moyens mais je ne recule pas pour autant. « Tu peux m'appeler Bellamy. » que je souffle dans un large sourire. Mes mains continuent de vaquer à leur occupation, passant par le ventre, et parfois revenant se poser dans le dos. « Toi ? C'est pas que j'aime pas étaler de la crème sur les inconnus, au contraire, mais si y a moyen d'avoir plus d'informations... Je ne dis pas non ! »


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?:
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 224
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Dim 28 Juin - 10:24

Tu le regardes te mettre de la crème, il n’a pas du tout l’air mal à l’aise, il fait ça comme ci il te connaissait, comme ci vous étiez amis, alors que ça fait à peine cinq minutes que vous vous êtes rencontrés. Tu es presque surprise de voir quelqu’un aussi culotté que toi. Y a moyen que tu t’entendes bien avec lui vu son caractère, mais bien sur, curieuse comme tu es, tu veux toujours en savoir plus. C’est d’ailleurs un peu pour ça que tu l’invites ce soir, tu as toujours une petite idée derrière la tête. C’est alors qu’il se présente, au moins tu connais son prénom maintenant, mais ça t’en dit pas plus. Ton tour vient pour que tu présentes, en temps normal, par exemple en boite, tu aurais menti sur ton prénom, mais dans le camping tu ne peux pas, tu es amenée à croiser les gens tous les jours, et passer tes soirées avec eux. « Je suis Séréna. C’est la première fois que je viens par ici, et autant dire que je suis loin d’être déçue. » Ton regard se pose sur lui, effectivement tu fais référence à sa présence. « Et tu viens d’où exactement ? » Sait-on jamais si tu pouvais le recroiser à New-York, tu ne dirais pas non.


    bullshit
    On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... △ Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MY SUMMER PARADISE
◗ LIBRE EN RP ?: toujours disponible.
◗ THINGS TO DO:
◗ TES RPS:
VERRES : 366
DEPUIS LE : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   Lun 29 Juin - 3:16

Il fut un temps où j'aurai été super gêné à l'idée de devoir étaler de la crème solaire sur une nana, une femme aussi belle qu'elle qui plus est. Soit je me serais senti comme humilié, parce qu'on se serait sûrement moqué de mes pommettes qui deviennent rouges, soient on m'aurait simplement utilisé dans le but d'abuser de ma gentillesse. « Je suis Séréna. C’est la première fois que je viens par ici, et autant dire que je suis loin d’être déçue. » Séréna, Séréna, Séréna, que je me répète inlassablement en mémoire. Joli prénom, je me contente de hocher la tête et j'esquisse un sourire avec la dernière remarque qu'elle fait. C'est aussi la première fois que je mets les pieds ici et je dois avouer que cet endroit ne me déplaît sous aucun angle. Si j'avais les moyens (bon, concrètement, je les ai, faut juste que je rampe voir papa et maman), je resterais bien quelques temps ici, voire toute ma vie. « Et tu viens d’où exactement ? » Curieuse, intéressée. Je relève les yeux, le rictus de la provocation sur mon faciès, à la limite de l'arrogance même. « Wowow, toutes ces questions. J't'intéresse ou quoi ? » Je lâche un rire, parce que je ne suis absolument pas sérieux en lui demandant ce genre d'interrogation, comme pour lui montrer qu'elle n'est pas obligée d'y répondre. Mes mains passent sur son ventre, encore, remonte doucement vers le haut de son bikini, puis redescendent vers le bas du bikini, et ainsi de suite. « J'viens d'Australie. C'est à peu près le même paysage qu'ici. » J'avoue, niveau originalité pour l'horizon, j'aurai pu faire mieux que de me rendre à un endroit qui peut me rappeler la terre australe. « Enfin, ça me permet de faire quelques bonnes rencontres. Comme une certaine Séréna. » je dis en appuyant sur les derniers termes. Je reprends un peu de crème dans l'une de mes mains, et en étale un peu sur le haut de son buste, m'appliquant comme je peux, essayant de ne pas dévier mon regard vers... ailleurs. « Les jambes aussi, m'dame ? »


You can find other fish in the sea, you can pretend it's meant to be. But you can't stay away from me. I can still hear you making that sound, taking me down, rolling on the ground. You can pretend that it was me, but no. Baby, I'm preying on you tonight, hunt you down, eat you alive. ❃❃❃ Just like animals, animals.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sun cream everywhere ›› la connasse.   

Revenir en haut Aller en bas
 

sun cream everywhere ›› la connasse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ice Cream, poney de rêve..
» Ice cream time !
» UIMM: des complèments de retraite
» Ploc. [Elisabeth]
» 01.01/29.L.Association de bienfaiteurs - Groupe de Swift

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Summer Paradise ::  :: let's go to the beach, each :: beach-